ELD (TSX) $ CA 0,82 -0,02 -2,38 % Volume : 1 702 190 11 décembre 2018
EGO (NYSE) $ US 0,61 +0,00 +0,38 % Volume : 2 708 184 11 décembre 2018
PRIX DE L’OR $ US 1 244,95 +1,68 +0,14 % Volume : 12 décembre 2018

En-tête d’image

En-tête d’image

Pour faciliter la référence, les facteurs de conversion des mesures métriques aux mesures impériales sont fournis :

Pour convertir les mesures métriquesAux mesures impérialesMultiplier par
HectaresAcres2,47110
MètresPieds3,28080
KilomètresMilles0,62140
TonnesTonnes1,023
Grammes/TonneOnces (Troy)/Tonne0,03215

Le glossaire suivant présente les termes techniques pouvant se trouver sur ce site Web et dans les documents intégrés par renvoi :

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  
A
galerie d’accès

Un passage mené horizontalement dans un flanc d’une montagne pour donner l’accès à un dépôt de minéraux à partir de la surface de la mine.

 
adsorption

La fixation d’une substance à la surface d’une autre.

 
andésitique

Une condition d’une roche où l’andésite, une roche ignée ayant une teneur en silice d’approximativement 60 %, est présente.

 
argilique

Une altération caractérisée par un chlorure de mélange d’argile de quartz.

 
arsénopyrite

Un minéral arsénié de la couleur allant du blanc au gris acier (FeAsS).

 
Au

Or.

 
Code australasien

Le Code australasien fixe des normes de signalement des ressources minérales identifiées et des réserves de minerai.

 
autoclave

L’équipement utilisé dans le processus d’oxydation où on applique des températures et des pressions élevées pour convertir la minéralisation réfractaire de sulfure en un minerai oxydé.

 
broyage autogène

Le concassage de minerai sans utiliser des supports comme des boulets ou des tiges d’acier.

 
haut de la page


B
remblayage

Des matières résiduelles utilisées pour remplir ou supporter le vide créé par l’extraction du corps de minerai.

 
formation de fer rubanée

Une formation de roches qui contient une bande prononcée de minéraux riches en fer et de quartz fin. Là où elle est minéralisée, la formation contient un minéral de sulfure ou de carbonate.

 
haut de la page


C
calcaire

Une subsistance qui contient le carbonate de calcium.

 
Lixiviation au carbone, CIL

La lixiviation au carbone. La lixiviation au carbone est un processus de récupération dans lequel une boue de minerai d’or, des granules de carbone et le cyanure sont mélangés ensemble. Le cyanure dissout l’or qui est ensuite adsorbé sur le carbone. Le carbone est ensuite séparé des boues, et l’or est retiré du carbone.

 
résidus répertoriés

Des résidus (des résidus broyés sous-économiques provenant des opérations du traitement de minéraux) qui ont été traités pour enlever des solides fins pour faciliter la libre évacuation de l’eau. Couramment utilisé en tant que matériau de remplissage souterrain.

 
prorogé

Une société formée en vertu des lois autres que les lois fédérales du Canada peut faire une demande pour porter l’appellation « prorogé » en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions (la « LCSA ») en appliquant pour un certificat de continuation de la Direction générale. Lorsque le certificat est émis, la LCSA s’applique à la société comme si cette dernière a été incorporée sous la LCSA.

 
travers-banc

Une mine ou un tunnel souterrains qui sont perpendiculaires à la tendance des couches des roches.

 
usine de broyage

Une usine dans laquelle le minerai brut est réduit par broyage mécanique afin d’améliorer la libération des particules d’or pour la récupération en aval.

 
Cu

cuivre

 
structure de type « coupe et remblais »

Une méthode d’abattage dans laquelle le minerai est retiré en morceaux, l’excavation est ensuite remplie avec des roches ou autres résidus appelés remblayage, avant l’extraction du prochain morceau.

 
cyanuration

Le processus d’extraction de l’or ou de l’argent par la dissolution dans une solution faible de cyanure de sodium.

 
haut de la page


D
descenderie

Un passage souterrain connectant un ou plusieurs niveaux dans une mine et apportant une traction adéquate pour des équipements lourds automoteurs. Ces ouvertures souterraines sont souvent pratiquées dans une spirale descendante, comme un escalier en colimaçon.

 
failles dextres

Failles dont la direction apparente du mouvement relatif vers chaque côté est vers la droite.

 
foreuse au diamant (DDH)

Un type de foreuse rotative dans laquelle la coupe est effectuée par abrasion plutôt que par percussion. La mèche de coupe est sertie de diamants et est attachée à l’extrémité de longues tiges creuses à travers lesquelles on pompe l’eau vers la surface de coupe. La foreuse coupe le centre de la roche qui est récupéré en longues sections cylindriques de diamètre d’un pouce ou plus.

 
dilution

Les résidus non séparés du minerai extrait ayant la teneur inférieure à la teneur de coupure économique calculée du dépôt. La dilution entraîne une augmentation de la quantité de minerai extrait et une réduction de la teneur globale du minerai.

 
diorites

Une roche ignée intrusive, crystalline, pâle ou foncée, composée de calcium, de sodium et de minéraux silico-alumineux ferrugineux.

 
pendage

L’angle formé par une structure géologique avec une surface horizontale, mesuré perpendiculairement à la direction de la structure.

 
argent aurifère

Or ou argent brut en barre

 
haut de la page


E
dépoussiéreur électrique

Un appareil ou technologie qui récupère des matières particulaires aéroportées.

 
haut de la page


F
faille

Une surface ou une zone de roche fracturée le long de laquelle il y a eu un déplacement allant de quelques centimètres jusqu’à plusieurs kilomètres.

 
zones d’alimentation

Un canal dans une roche à travers lequel des solutions ou des gaz minéralisés ou métallifères se déplacent probablement.

 
pyro-analyse

Un type de procédure analytique dans laquelle la chaleur d’un fourneau et un fondant fusionnent pour former un échantillon pour collecter tout métal précieux (comme l’or) dans cet échantillon. Le matériau collecté est ensuite analysé pour rechercher l’or ou autre métal précieux par poids ou à l’aide de méthodes spectroscopiques.

 
concentré de sulfure léger

Un sous-produit du processus de flottation qui contient des métaux primaires.

 
flottation

Un processus dans lequel certaines particules de minerai sont amenées à se fixer sur des bulles afin de flotter, d’autres particules, à descendre, pour concentrer et séparer de la roche hôte des minerais recherchés.

 
foliation

Une orientation parallèle de minéraux lamellaires ou de bandes de minéraux dans les roches. Se trouve le plus souvent dans des roches métamorphiques.

 
haut de la page


G
g

Grammes.

 
g/t

Grammes d’or par tonne métrique.

 
gabbro

Une roche ignée intrusive, crystalline, de couleur foncée, composée principalement de calcium, de fer et de minéraux silico-alumineux magnésifères.

 
gangue

Minéraux dont la récupération en tant que minerai n’est pas économique.

 
teneur

Le poids de métaux précieux dans chaque tonne de minerai.

 
haut de la page


H
ha

Hectare.

 
lixiviation en tas

Le processus d’empilement de minerai dans un tas sur un matériau imperméable et de percolation à travers le minerai d’une solution contenant un agent de lixiviation comme le cyanure. L’or qui est lessivé du minerai dans la solution est récupéré de cette dernière par absorption du carbone ou par précipitation. Après l’ajout de l’agent de lixiviation, la solution est recyclée dans le tas pour une lixiviation supplémentaire.

 
roche hôte

Le masse de roche dans laquelle se produit la minéralisation d’intérêt économique.

 
HQ

Dénote un diamètre spécifique du noyau d’une foreuse au diamant.

 
haut de la page


I
ressource minérale indiquée

La partie d’une ressource minérale pour laquelle la quantité, la teneur ou la qualité, les densités, la forme et les caractéristiques physiques peuvent être estimées avec un niveau de confiance suffisant permettant l’application appropriée de paramètres économiques et techniques pour soutenir la planification de la mine et l’évaluation de la viabilité économique du dépôt. L’estimation est basée sur l’exploration détaillée et fiable et les données d’essais collectées à l’aide de techniques appropriées à partir des endroits comme des affleurements, des fossés, des puits, des zones de travail d’une mine et des trous de forage répartis suffisamment près pour raisonnablement supposer une continuité géologique et celle des teneurs.

 
ressource minérale présumée

La partie d’une ressource minérale pour laquelle la quantité, la teneur ou la qualité peuvent être estimées sur la base d’évidence géologique et d’échantillonnage limité et une continuité géologique et celle des teneurs peut être raisonnablement supposée (mais pas vérifiée). L’estimation est basée sur des informations et des données d’échantillonnage limitées collectées à l’aide de techniques appropriées à partir des endroits comme des affleurements, des fossés, des puits, des zones de travail d’une mine et des trous de forage.

 
polarisation provoquée

Polarisation provoquée, une méthode de suivi géophysique du sol à l’aide du courant électrique pour déterminer des indications de minéralisation.

 
isoclinal

Désigne une roche plissée dans laquelle deux flancs adjacents sont parallèles.

 
haut de la page


K
km

Kilomètre.

 
km/h

Kilomètres par heure.

 
km2

Kilomètres carrés.

 
haut de la page


L
liqueur lixiviante (nom)

Or dissous dans une solution de cyanure dans le processus de lixiviation en tas ou dans des réservoirs dans une usine de traitement (liqueur lixiviante agitée, carbone dans une liqueur lixiviante).

 
LOM

Vie de la mine

 
chantier long-trou ouvert

Une méthode d’extraction qui consiste à forer des puits (typiquement jusqu’à 30 mètres de profondeur) dans une masse de minerai, puis exploser un morceau de roche pour qu’il tombe dans un espace ouvert. Le minerai cassé est extrait et la chambre ainsi ouverte n’est pas remplie de remblai.

 
haut de la page


M
m

Mètres.

 
m2

Mètres carrés.

 
m3

Mètres cubes.

 
mètres au-dessus du niveau de la mer

mètres au-dessus du niveau de la mer.

 
ressource minérale mesurée

La partie d’une ressource minérale pour laquelle la quantité, la teneur ou la qualité, les densités, la forme et les caractéristiques physiques sont tellement bien déterminés qu’on peut les estimer avec confiance suffisante pour permettre l’application appropriée de paramètres économiques et techniques pour soutenir la planification de la production et l’évaluation de la viabilité économique du dépôt. L’estimation est basée sur l’exploration détaillée et fiable, des données provenant de l’échantillonnage et des essais collectées à l’aide de techniques appropriées à partir des endroits comme des affleurements, des fossés, des puits, des zones de travail d’une mine et des trous de forage répartis suffisamment près pour confirmer une continuité géologique et celle des teneurs.

 
métallurgie

La science d’extraction de métaux à partir de minerais à l’aide de procédés mécaniques ou chimiques, puis leur préparation pour utilisation.

 
microns

0,000001 mètres.

 
broyage

Une usine où le minerai est concassé et broyé pour exposer des métaux ou des minéraux ayant une valeur économique, qui ensuite subissent un traitement physique et/ou chimique pour extraire des métaux ou des minéraux de valeur.

 
millimètres

0,001 mètres.

 
Mine

Une excavation dans le sol dans le but d’extraire des minéraux. L’excavation peut être effectuée dans une mine à ciel ouvert ou souterraine.

 
réserve minérale

La partie d’une ressource minérale indiquée ou mesurée qui peut être extraite de façon économique, ce qui démontré par au moins une étude de faisabilité préliminaire qui comprend des informations adéquates sur les facteurs liés à l’extraction et le traitement, ainsi que des facteurs métallurgiques, économiques, etc. qui montrent (au moment de l’étude) que l’extraction économique peut être justifiée. Une réserve minérale comprend la dilution des matériaux et des provisions pour les pertes qui peuvent survenir de l’extraction du matériau. Les réserves minérales sont les parties de ressources minérales qui, après avoir appliqué tous les facteurs d’extraction, produisent un tonnage et une teneur qui, selon l’opinion de personnes qualifiées qui effectuent les estimations, est la base d’un projet économiquement viable après avoir pris en compte tous les facteurs pertinents de traitement, métallurgiques, économiques, de commercialisation, juridiques, environnementaux, socio-économiques et gouvernementaux. Le terme « réserve minérale » ne signifie pas nécessairement que les installations d’extraction sont en place, qu’elles fonctionnent ou que toutes les approbations gouvernementales ont été reçues; il signifie toutefois qu’il y a des chances raisonnables que ces approbations soient reçues. Les réserves minérales sont sous-divisées en réserves minérales prouvées et réserves minérales probables. Les réserves minérales se répartissent en catégories suivantes :

 
ressource minérale

Une concentration ou existence de matériau naturel, solide, inorganique ou fossilisé dans ou sur la croûte terrestre sous telle forme et quantité et de telle teneur ou qualité qu’elle a des prospects raisonnables d’extraction économique. L’emplacement, la qualité, la teneur, les caractéristiques géologiques et la continuité d’une ressource minérale sont connus, estimés ou interprétés à partir des données et des connaissances géologiques spécifiques. Les ressources minérales se répartissent en catégories suivantes :

 
minéralisation

Une roche qui contient des minéraux ou des métaux d’intérêt économique potentiel.

 
mm

Millimètres.

 
monzonite

Une roche ignée grossière qui contient moins de 10 % de quartz.

 
Mt

Million de tonnes

 
haut de la page


O
mine à ciel ouvert

Une excavation servant à extraire des minéraux ayant une surface ouverte.

 
minerai

Des granulats naturels d’un ou de plusieurs minéraux qui, à un moment et dans un endroit spécifiés, peuvent être extraits et vendus à profit, ou à partir desquels une partie pouvant être séparée de manière rentable.

 
once (ou oz)

Once troy, égale à approximativement 31,103 grammes.

 
minerai oxydé

Une roche minéralisée dans laquelle plusieurs minéraux d’origine, généralement le sulfure, ont été oxydés. L’oxydation tend à rendre le minerai plus poreux et permet une perméation plus complète des solutions de cyanure pour dissoudre facilement des petites particules d’or à l’intérieur des minéraux.

 
once/tonne américaine

Onces troy par tonne courte

 
haut de la page


P
Paléozoïque

Unité de temps géologique couvrant l’intervalle situé il y a entre 570 et 245 millions d’années.

 
phyllade

Une roche métamorphique qui contient des minéraux mica fins et d’orientation planaire. Cette orientation cause la stratification de la roche.

 
plagiogranite

Une roche ignée intrusive, crystalline, pâle, composée de minéraux silico-alumineux contenant du calcium et du sodium et du quartz (SiO2).

 
porphyrique

Texture d’une roche ignée où des cristaux de grande taille sont fixés dans une matrice plus fine.

 
potassique

Un type d’altération caractérisé par la pression de quartz, de potassium, de feldspath et de biotite.

 
réserves minérales probables

La partie d’une ressource minérale indiquée (et, dans certaines circonstances, mesurée) qui est exploitable de façon économique, ce qui est démontré par au moins une étude de faisabilité préliminaire qui comprend des informations adéquates sur les facteurs liés à l’extraction et le traitement, ainsi que des facteurs métallurgiques, économiques, etc. qui montrent (au moment de l’étude) que l’extraction économique peut être justifiée.

 
Protérozoïque

Unité de temps géologique couvrant l’intervalle situé il y a entre 2,500 et 570 millions d’années.

 
réserves minérales prouvées

La partie d’une ressource minérale mesurée qui est exploitable de façon économique, ce qui est démontré par au moins une étude de faisabilité préliminaire qui comprend des informations adéquates sur les facteurs liés à l’extraction et le traitement, ainsi que des facteurs métallurgiques, économiques, etc. qui montrent (au moment de l’étude) que l’extraction économique est justifiée.

 
haut de la page


R
RAB

Abattage rotatif à air

 
galerie inclinée

Un tunnel souterrain incliné qui donne accès à la mine ou à une connexion entre différents niveaux d’une mine.

 
RC

Circulation inverse

 
récupération

Un terme, généralement exprimé en pourcentage, utilisé dans la métallurgie de procédés pour indiquer la proportion de matériaux de valeur obtenus dans le traitement d’un minerai.

 
matériel réfractaire

Matériau minéralisé d’or dans lequel l’or ne peut pas être récupéré à l’aide de la cyanuration conventionnelle sans prétraitement. La nature réfractaire peut être soit la silice ou l’encapsulation de l’or dans le sulfure ou la présence du carbone naturel, ce qui réduit la récupération aurifère.

 
grillage

Une méthode d’oxydation de minerai réfractaire à l’aide de la chaleur.

 
agglomérats de grillage

Un produit du procédé de grillage.

 
ROM

Minerai tout-venant. Se rapporte au minerai qui a été extrait, mais pas broyé.

 
minerai tout-venant

Se rapporte au minerai qui a été extrait, mais pas broyé.

 
haut de la page


S
SAG

Broyage autogène. Une méthode de broyage de roches en poudre fine où le support de broyage consiste de gros morceaux de roches et de boulets d’acier.

 
épurateur

Un appareil qui enlève le SO2 des émissions gazeuses.

 
puits de mine

Un passage vertical ou sous-vertical vers une mine souterraine pour déplacer le personnel, l’équipement, les fournitures et le matériel, y compris le minerai et les roches résiduelles.

 
tonne américaine

Égale à 2 000 livres, équivalant à 0,893 tonnes longues ou 907,185 kilogrammes.

 
abattage par chambres-magasins

Une méthode d’abattage qui utilise une partie du minerai concassé en tant que plateforme de travail et du support pour les murs.

 
seuils

Une roche ignée intrusive tabulaire parallèle à la structure planaire de la roche environnante.

 
failles sénestres

Failles dont la direction apparente du mouvement relatif vers chaque côté est vers la gauche.

 
SO2

Gaz de dioxyde de soufre

 
Structures subsidiaires ou secondaires

Une série de failles mineures aux extrémités d’une faille majeure.

 
chambre

Une excavation souterraine à partir de laquelle le minerai est extrait.

 
découverte (d’un gisement)

Un azimut d’une surface plane alignée aux angles droits par rapport à la baisse du plan utilisé pour décrire l’orientation des unités ou des structures stratigraphiques.

 
minerai sulfuré

Du minerai qui contient une quantité significative de sulfures non oxydés.

 
haut de la page


T
résidus

Le matériau qui reste après l’enlèvement de tous les métaux ou minéraux d’intérêt économique du minerai lors de l’usinage.

 
tonne

Une tonne métrique : 1 000 kilogrammes ou 2 204,6 livres.

 
trachyte

Un type de roche ignée fine.

 
haut de la page


W
déchets de roche

Roches stériles dans une mine, ou matériau minéralisé ayant une teneur trop faible pour être extrait ou usiné à profit.

 
puits souterrain

Un puits de mine vertical ou incliné tombé d’un point donné à l’intérieur d’une mine.

 
haut de la page


Z
Méthodes de Zadra

Un procédé chimique où l’or dans une solution est collecté sur des particules de carbone.

 
haut de la page

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software