ELD (TSX) $ CA 6,31 +0,12 +1,94 % Volume : 596 962 9 avril 2019
EGO (NYSE) $ US 4,73 +0,09 +1,94 % Volume : 1 417 658 9 avril 2019
PRIX DE L’OR $ US 1 305,53 +0,64 +0,05 % Volume : 10 avril 2019

En-tête d’image

En-tête d’image

Les réserves prouvées et probables d’Eldorado au 30 septembre 2018 s’élèvent à 16,9 millions d’onces d’or. Les ressources mesurées et indiquées au 30 septembre 2018 s’élèvent à 28,7 millions d’onces d’or.

Les données complètes sur les réserves minérales et les ressources incluant les tonnes, la teneur et les onces sont indiquées dans les tableaux ci-dessous. Les suppositions principales et des personnes qualifiées responsables de ces numéros sont indiquées dans les remarques en dessous de ces tableaux.

Réserves minérales d’Eldorado Gold au 30 septembre 2018

Projet Réserves minérales prouvées Réserves minérales probables Total prouvé et probable
Or Tonnes
(x1000)
Au
g/t
Au in situ
onces (x1000)
Tonnes
(x1000)
Au
g/t
Au in situ
onces (x1000)
Tonnes
(x1000)
Au
g/t
Au in situ
onces (x1000)

Certej 

22 788

1,93

1 414

21 500

1,43

988

44 288

1,69

2 402

Efemçukuru

2 135

6,77

465

2 246

5,69

411

4 381

6,22

876

Kişladağ

110 463

0,82

2 912

5 284

0,60

102

115 747

0,81

3 014

Lamaque

215

7,12

49

3 872

7,26

904

4 087

7,25

953

Olympias

2 732

8,55

751

10 631

6,93

2 369

13 363

7,26

3 120

Perama

2 477

4,44

354

7 220

2,68

621

9 697

3,13

975

Skouries

75 804

0,87

2 132

81 862

0,62

1 641

157 666

0,74

3 773

Tocantinzinho

16 699

1,53

821

22 914

1,36

1 003

39 613

1,43

1 824

OR TOTAL

233 313

1,18

8 898

155 529

1,61

8 039

388 842

1,35

16 937

Argent

Tonnes

Ag

Ag in situ

Tonnes

Ag

Ag in situ

Tonnes

Ag

Ag in situ

 

(x1000)

 g/t

onces (x1000)

(x1000)

 g/t

onces (x1000)

(x1000)

 g/t

onces (x1000)

Certej  

22 788

10

7 004

21 500

12

8 551

44 288

11

15 555

Olympias

2 732

122

10 716

10 631

123

42 041

13 363

123

52 757

Perama

2 477

3

254

7 220

4

897

9 697

4

1 151

Stratoni

0

0

0

581

161

3 007

581

161

3 007

ARGENT TOTAL

27 997

20

17 974

39 932

42

54 496

67 929

33

72 470

Cuivre

Tonnes

Cu

Cu in situ

Tonnes

Cu

Cu in situ

Tonnes

Cu

Cu in situ

 

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

Skouries

75 804

0,52

393

81 862

0,47

386

157 666

0,49

779

CUIVRE TOTAL

75 804

0,52

393

81 862

0,47

386

157 666

0,49

779

Plomb

Tonnes

Pb

Pb in situ

Tonnes

Pb

Pb in situ

Tonnes

Pb

Pb in situ

 

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

Olympias

2 732

4,0

109

10 631

4,3

457

13 363

4,2

566

Stratoni

0

0,0

0

581

6,2

36

581

6,2

36

PLOMB TOTAL

2 732

4,0

109

11 212

4,4

493

13 944

4,3

602

Zinc

Tonnes

Zn

Zn in situ

Tonnes

Zn

Zn in situ

Tonnes

Zn

Zn in situ

 

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

Olympias

2 732

4,9

134

10 631

5,6

595

13 363

5,5

729

Stratoni

0

0,0

0

581

8,3

48

581

8,3

48

ZINC TOTAL

2 732

4,9

134

11 212

5,7

643

13 944

5,6

777

Ressources minérales d’or d’Eldorado Gold au 30 septembre 2018

 

Projet Ressources mesurées Ressources indiquées Total mesuré et indiqué Ressources inférées
Or Tonnes
(x1000)
Au
g/t
Au in situ
onces (x1000)
Tonnes
(x1000)
Au
g/t
Au in situ
onces (x1000)
Tonnes
(x1000)
Au
g/t
Au in situ
onces (x1000)
Tonnes
(x1000)
Au
g/t
Au in situ
onces (x1000)

Bolcana

0

0,00

0

0

0,00

0

0

0,00

0

381 000

0,53

6 492

Certej

27 518

1,80

1 592

62 463

1,23

2 472

89 981

1,40

4 064

12 228

0,96

376

Efemçukuru

2 446

8,07

635

2 221

7,16

511

4 667

7,64

1 146

3 577

6,21

714

Kişladağ

363 460

0,64

7 479

92 954

0,47

1 405

456 414

0,61

8 884

290 466

0,45

4 202

Lamaque

239

9,00

69

4 837

8,26

1 285

5 076

8,30

1 354

8 397

6,78

1 830

Olympias

2 551

10,49

860

12 176

7,60

2 975

14 727

8,10

3 835

3 437

8,04

888

Perama

3 064

4,30

424

9 375

3,18

958

12 439

3,46

1 382

8 766

1,96

554

Piavitsa

0
0,00
 0

0

0,00

0

0

0,00

0

10 542

5,70

1 932

Sapes

0
 0,00 0

2 423

6,08

474

2 423

6,08

474

1 011

10,65

346

Skouries

100 018

0,79

2 534

189 263

0,47

2 867

289 281

0,58

5 401

170 136

0,31

1 680

Tocantinzinho

17 530

1,51

851

31 202

1,26

1 264

48 732

1,35

2 115

2 395

0,90

69

OR TOTAL

516 826

0,87

14 444

406 914

1,09

14 211

923 740

0,96

28 655

891 955

0,67

19 083

Argent

Tonnes

Ag

Ag in situ

Tonnes

Ag

Ag in situ

Tonnes

Ag

Ag in situ

Tonnes

Ag

Ag in situ

 

(x1000)

 g/t

onces (x1000)

(x1000)

 g/t

onces (x1000)

(x1000)

 g/t

onces (x1000)

(x1000)

 g/t

onces (x1000)

Certej

27 518

9

7 768

62 463

9

17 833

89 981

9

25 601

12 228

3

1 364

Olympias

2 551

152

12 467

12 176

134

52 457

14 727

137

64 924

3 437

132

14 586

Perama

3 064

3

335

9 375

9

2 833

12 439

8

3 168

8 766

7

1 860

Piavitsa

0
0
 0

0

0

0

0

0

0

10 542

57

19 156

Stratoni

0

0

0

770

178

4 407

770

178

4 407

1 120

153

5 509

ARGENT TOTAL

33 133

19

20 570

84 784

28

77 530

117 917

26

98 100

36 093

37

42 475

Cuivre

Tonnes

Cu

Cu in situ

Tonnes

Cu

Cu in situ

Tonnes

Cu

Cu in situ

Tonnes

Cu

Cu in situ

 

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

Bolcana

0

0,00

0

0

0,00

0

0

0,00

0

381 000

0,18

686

Skouries

100 018

0,48

484

189 263

0,40

758

289 281

0,43

1 242

170 136

0,34

578

CUIVRE TOTAL

100 018

0,48

484

189 263

0,40

758

289 281

0,43

1 242

551 136

0,23

1 264

Plomb

Tonnes

Pb

Pb in situ

Tonnes

Pb

Pb in situ

Tonnes

Pb

Pb in situ

Tonnes

Pb

Pb in situ

 

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

Olympias

2 551

4,9

125

12 176

4,6

560

14 727

4,7

685

3 437

3,8

131

Stratoni

0

0,0

0

770

6,9

53

770

6,9

53

1 120

6,1

68

PLOMB TOTAL

2 551

4,9

125

12 946

4,7

613

15 497

4,8

738

4 557

4,4

199

Zinc

Tonnes

Zn

Zn in situ

Tonnes

Zn

Zn in situ

Tonnes

Zn

Zn in situ

Tonnes

Zn

Zn in situ

 

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

(x1000)

%

tonnes (x1000)

Olympias

2 551

6,1

156

12 176

6,2

755

14 727

6,2

911

3 437

3,8

131

Stratoni

0

0,0

0

770

9,3

72

770

9,3

72

1 120

8,2

92

ZINC TOTAL

2 551

6,1

156

12 946

6,4

827

15 497

6,3

983

4 557

4,9

223

Notes sur les réserves et ressources minérales

  1. Réserves minérales et ressources minérales au 30 septembre 2018.
  2. Les réserves minérales sont incluses dans les ressources minérales.
  3. Les réserves minérales et les ressources minérales sont déclarées sur la base du projet total.

Notes sur les réserves minérales

  1. Suppositions concernant le cours à long terme des métaux
    • Cours de l’or : 1 200 $/oz
    • Cours de l’argent : 16,00 $/oz (pour Stratoni, c’était 8,14 $/oz Ag conformément à une convention de production avec Silver Wheaton (Caymans) Ltd.)
    • Cours du cuivre : 2,50 $/lb
    • Cours du plomb : 1 800 $/t
    • Cours du zinc : 2 000 $/t
    • En raison de la limite de la vie de la mine pour le projet de Stratoni (3 ans), les cours actuels de Pb et de Zn ont été utilisés pour ses réserves minérales (2 250 $/t Pb et 2 500 $/t Zn)
  2. Skouries
    • La conception d’une mine à ciel ouvert est basée sur les limites des permis et non pas sur les cours de métaux, elle ne dépend donc pas des cours de métaux qui montent ou descendent. Les conceptions souterraines étaient basées sur le cours de Cu de 3,00 $/lb. Le changement de cours de Cu à 2,50 $/lb n’a pas d’impact sur la partie souterraine des réserves minérales développées à ce moment-là puisqu’il a été démontré que la marge sur la valeur la plus faible du minerai demeure positive dans le contexte des coûts d’exploitation actualisés. Par contre, on reconnaît qu’au cours de Cu plus faible, approximativement 17 Mt de réserves minérales ont une valeur marginale et une diminution supplémentaire de cours de métaux les rendrait non rentables. L’impact ne se fera sentir jusqu’à la dernière partie de la longue vie de la mine du projet puisque les ressources à teneur plus faible sont situées sur la périphérie du gisement et à la profondeur. De plus, la perte de ces ressources ne changerait pas la philosophie de la conception et le placement de l’infrastructure souterraine à long terme, il en découlerait simplement une réduction de la vie de la mine.
  3. Teneurs limites
    • Kisladag : 12,25 $ NSR; Efemcukuru : 3,00 g/t Au; Lamaque : 3,50 g/t; Perama : 0,80 g/t Au; Tocantinzinho : 0,42 g/t Au; Skouries : 12,00 $ NSR (à ciel ouvert), 33,33 $ NSR (souterraine); Olympias : 133,00 $ NSR (percement de galeries et remblayage), 116 $ NSR (chantier en long trou); Stratoni : Teneur équivalente de 13,5 % de Zn (=Zn %+Pb %*1,06+Ag %*113,5); Certej : Teneur équivalente de 0,90 g/t Au (=Au(g/t)+Ag(g/t)*0,0121).
  4. Personnes qualifiées
    • Richard Miller, P.Eng., en charge de l'exploitation d'une mine à ciel ouvert pour la Société, est responsable pour les réserves minérales de Kisladag et de Perama;
    • John Nilsson, P.Eng., de Nilsson Mine Services, est responsable pour les réserves minérales de Skouries (à ciel ouvert), de Certej et de Tocantinzinho;
    • Colm Keogh, P.Eng, en charge de l'exploitation d'une mine souterraine pour la Société, est responsable pour les réserves minérales de Stratoni, de Skouries (souterraine) et de Lamaque.

Notes des ressources minérales

  1. Teneurs limites
    • Kisladag : 0,30 g/t Au pour M+I, 0,35 g/t pour Inferred; Efemcukuru : 2,5 g/t Au; Lamaque : 2,5 g/t Au; Perama : 0,5 g/t Au; Tocantinzinho : 0,3 g/t Au; Certej : 0,7 g/t Au; Skouries : Teneur équivalente de 0,20 g/t Au (à ciel ouvert), teneur équivalente de 0,60 g/t Au (souterraine) (=Au g/t + 1,6*Cu %); Olympias : 50 $ NSR; Piavitsa : 3,5 g/t Au; Sapes : 2,5 g/t Au (souterraine), 1,0 g/t Au (à ciel ouvert); Bolcana : Teneur équivalente de 0,30 g/t Au (à ciel ouvert), teneur équivalente de 0,65 g/t Au (souterraine) (=Au g/t + 1,27*Cu %); Stratoni : les teneurs limites des ressources, sulfure massif principalement, sont géologiques en raison de la netteté des contacts minéralisés et des hautes teneurs de la minéralisation.
  2. Personnes qualifiées
    • Ertan Uludag, P.Geo, géologue en charge des ressources de la Société, est responsable pour les ressources minérales d’Efemcukuru, d'Olympias, de Kisladag et de Stratoni;
    • Stephen Juras, Ph.D., P.Geo., directeur, services techniques de la société, est responsable pour les ressources minérales de Lamaque, de Certej, de Skouries, de Perama, de Piavitsa, de Tocantinzinho et de Bolcana;
    • Peter Lewis, Ph.D., P.Geo., vice président, exploration de la société, est responsable des ressources minérales de Sapes.

À propos des réserves et des ressources minérales

Les réserves et les ressources minérales sont rapportées sur une base de 100 % pour chaque propriété.

Les estimations sont basées sur les définitions adoptées par l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (les définitions peuvent être trouvées sur www.cim.org), et conformément des obligations d’information avec le Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (NI 43-101), élaborées par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières.

Les estimations des ressources minérales comprennent les réserves minérales. Une réserve minérale est la partie d’une ressource minérale indiquée ou mesurée qui peut être extraite de façon économique, ce qui est démontré par au moins une étude de faisabilité préliminaire qui comprend des informations adéquates sur les facteurs liés à l’extraction et le traitement, ainsi que des facteurs métallurgiques, économiques, etc. qui montrent (au moment de l’étude) que l’extraction économique peut être justifiée.

Les ressources minérales sont des minéraux présentant des prospects raisonnables pour l’extraction économique. L’emplacement, la qualité, la teneur, les caractéristiques géologiques et la continuité d’une ressource minérale sont connus, estimés ou interprétés à partir des données et des connaissances géologiques spécifiques. Les ressources peuvent être mesurées, indiquées et inférées.

Les ressources minérales qui n’ont pas encore été classifiées en tant que réserves minérales n’ont pas démontré une viabilité économique. Il n’y a donc aucune garantie qu’elles pourront éventuellement être converties en réserves minérales.

Comprendre les estimations

L’estimation des réserves et des ressources minérales est un processus subjectif. Sa précision dépend de la quantité et de la qualité des données disponibles, des hypothèses et des jugements faits lors de l’interprétation et peut s’avérer peu fiable.

Les teneurs limites pour les dépôts sont basées sur nos hypothèses pour la récupération de l’usine, de la valeur de l’or, la dilution et la récupération du minerai, ainsi que nos estimations des coûts d’exploitation et du capital. Il nous faudra peut-être recalculer nos réserves et ressources minérales estimées en nous basant sur la production réelle et les résultats de l’exploration.

Les fluctuations du prix de l’or, des coûts de production ou les taux de récupération peuvent rendre non rentable l’exploitation ou le développement d’une propriété particulière pendant une certaine période de temps.

Renseignements importants pour les investisseurs des États-Unis

Vous ne pourrez pas comparer les renseignements sur les réserves et les ressources minérales avec les renseignements similaires des sociétés des États-Unis.

La United States Securities & Exchange Commission (SEC) définit une réserve minérale en tant que partie d’un dépôt minéral qui peut être extrait ou produit légalement et de façon économique. Elle ne reconnaît pas le concept des ressources minérales mesurées, indiquées et inférées (termes miniers en vertu des NI 43-101) et ne les accepte pas dans les rapports ou les déclarations d’inscription.

Vous ne pouvez pas supposer que :

  • les réserves minérales définies dans ces tables peuvent être considérées comme « réserves » en vertu des normes de la SEC
  • les ressources minérales mesurées et indiquées dans ces tables seront absolument converties en réserves
  • les ressources minérales inférées dans ces tables sont exploitables de façon économique ou qu’elles seront éventuellement converties en une catégorie supérieure.
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software