ELD (TSX) $ CA 0,82 -0,02 -2,38 % Volume : 1 702 190 11 décembre 2018
EGO (NYSE) $ US 0,61 +0,00 +0,38 % Volume : 2 708 184 11 décembre 2018
PRIX DE L’OR $ US 1 244,95 +1,68 +0,14 % Volume : 12 décembre 2018

En-tête d’image

En-tête d’image

Kışladağ est une mine à ciel ouvert à faible teneur et grand tonnage de vrac employant la lixiviation en tas pour la récupération aurifère. Kışladağ est la plus grande mine d’or en Turquie.

Faits saillants

Emplacement Province d’Usak, Turquie
Type de mine Ciel ouvert, lixiviation en tas
Métaux extraits Or
Employés et entrepreneurs 1 254
Type de gisement Porphyre aurifère
Propriété 100 %
Ressources et réserves

Perspective 2018

Remblai de lixiviation

La Société a cessé l’empilement de minerai dans le remblai de lixiviation en avril 2018. La production est depuis réalisée à partir de l’inventaire restant sur le remblai.

La production actualisée pour 2018 à Kışladağ et la production prévue à partir du remblai de lixiviation pour 2019 et 2020 a été rapportée le 25 octobre 2018. La production révisée en 2018 devrait atteindre de 160 000 à 170 000 onces d’or pour les remblais de lixiviation en tas à un coût au comptant de 650 $ à 700 $ par once, incluant environ 300 $ par once de dépenses non monétaires.

Projet d’usine

En octobre 2018, à la suite de l'achèvement de l'étude de faisabilité, le conseil d’administration a approuvé les prochaines étapes du projet d’usine à Kışladağ. L’étude de faisabilité indique que la construction d’une usine conventionnelle de carbone en pulpe à Kisladag est robuste sur le plan économique. La capacité de l’usine est de 3,1 millions d'onces de réserve et on s’attend à un taux de récupération métallurgique d’environ 80 % pour produire en moyenne 270 000 onces d’or par année pendant au moins neuf ans.

Le début des activités de mise en service est prévu à la fin de 2020, et la production devrait commencer dès le premier semestre de 2021.

Remblai de lixiviation en tas


2018E(1) 2017A 2016A
Or produit (oz) 160 000 à 199170 000 171 358 211 161
Or vendu (oz)
171 505 211 284
Minerai extrait/traité (Mt)
13,1 16,6
Teneur en or (g/t) 0,82(2) 1,03 0,80
Décaissements d’exploitation ($/oz) 650-750(3) 500 474
Investissement de projet durable (M $) 22,0
39,8

(1) Directives révisées tel qu’annoncé le 25 octobre 2018.
(2) Basé sur les reserves P+P au 31 décembre 2017.
(3) Comprend ~ 300 $/oz des charges d'inventaire hors trésorerie.


Données économiques pour l’usine de Kışladağ basées sur l’étude de faisabilité déposée en octobre 2018
Capacité d’usinage 13 Mtpa
Durée de vie de la mine 9 années
Production aurifère annuelle moyenne 270 000 oz
Coûts comptants moyens 692 $/oz
Coûts de maintien tout compris moyen 793 $/oz
Taux de récupération moyen 80,1 %
Teneur en or moyenne 0,81 g/t Au
Ratio de décapage (w:o) 1,3
Capital initial (millions de $ US) 520 millions $ (384 millions $ pour la construction, 75 millions $ pour la roche rejet et minerai de pré-production et 61 millions $ pour les éventualités)
Réinvestissement de maintien ($ US) 188 millions $ (incluant 103 de millions $ de roches rejets capitalisées)
Cours de l’or 1 300 $/oz
NPV-5 % (après impôt, $ US) 392 millions $
TRI (après impôt) 20,4 %
Période de remboursement 3,9 années

Veuillez consulter notre présentation sur le Projet Kışladağ pour plus de renseignements.

Géologie et minéralisation

Kışladağ est un gisement de porphyre aurifère formé sous un complexe volcanique miocène contemporain en Anatolie occidentale, en Turquie. Au moins quatre phases intrusives de latite sont reconnues dans le gisement. L’altération est composée d’un noyau potassique avec du feldspath potassique, de la biotite, du quartz et de la magnétite localisée, surchargé extérieurement d’illite, de kaolinite, de quartz et de tourmaline. Les restes d’une altération supérieure de quartz-alunite (lithocap) se trouvent près de la surface. La minéralisation d’or se trouve dans des zones de stockwerk et de disséminations de quartz-pyrite. L’oxydation s’étend à une profondeur de 20 à 80 mètres, mais il n’y a pas d’enrichissement supergène. Les intrusions minéralisées de Kışladağ sont enfermées dans des strates volcaniques et volcaniclastiques qui se superposent à un socle de schiste et de gneiss du complexe du noyau du massif de Menderes. Ces strates plongent vers l’extérieur du noyau du gisement et présentent des passages de faciès rapides de lave massive à des unités grossières et mal stratifiées à proximité du centre du porphyre, à des strates volcaniclastiques fines et bien définies entrelacées de roche sédimentaire lacustre dans les bassins sédimentaires avoisinants.

Exploration

Le gisement de Kışladağ est une découverte originale d’Eldorado à la fin des années 1990 lors d’un programme d’exploration locale dans la région. Notre exploration actuelle dans le district de Kışladağ se concentre sur la définition et l’essai de gisements satellites environnants et la détection de centres porphyriques dans la région avoisinante.

Historique

2018 octobre 2018 Étude de faisabilité relative à l’usine de Kışladağ terminée et approbation subséquente obtenue du conseil d’administration pour les prochaines étapes du projet de l’usine de Kışladağ
2018 {{mars 2018}} Une étude de préfaisabilité pour l’usine de Kışladağ est publiée
2014 2 millionième once d’or coulée
2014 Approbation obtenue pour une EIA supplémentaire
2012 Demande d’une EIA supplémentaire afin d’augmenter l’extraction de minerai à 35 Mtpa de minerai
2011 Approbation obtenue pour une EIA supplémentaire pour l’expansion à 12,5 Mtpa; achèvement de l’expansion de la phase III
2009 Expansion de l’aire plane de la phase II terminée
2007 Construction de l’usine de la phase II terminée
2006 Production d’argent aurifère commencée en mai; production commerciale commencée en juillet
2005 Début de la construction
2003 Étude de faisabilité terminée; approbation reçue pour l’EIA
1997 Corps minéralisé identifié et début de l’exploration en profondeur

Ressources

Images

Vidéos

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software